Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 23:56


Pas de Père Noël pour les personnes âgées, les pauvres, les précaires, les travailleurs, les travailleurs indépendants (agriculture, artisanat..) et pour l’économie sociale et solidaire !

 

Région Auvergne :


Un budget qui reste dans la logique libérale voir l’accentue.


faujour-subventions-patronat.jpgDe grosses subventions directes aux grandes entreprises et aux multinationales (4,5 millions d’euros en augmentation de 50% par rapport à 2009) soit 3 fois le budget accordé à l' économie sociale et solidaire. Fond d’avance de trésorerie pour les entreprises alors que ce rôle devrait être celui des banquiers qui ont touché des milliards depuis 2009.

 

Encore de gros cadeaux aux « pôles de compétitivité » dont Limagrain, producteur d’OGM et multinationale qui réalise de très gros profits. Pas grand chose pour les petits producteurs agricoles.

 

Des gaspillages pour le prestige :

--- Vulcania, 6,5 millions d’euros, ce gouffre financier, hérité de Giscard aura englouti d’ici à 5ans l’équivalent du plan Rail pour l'Auvergne , soit 55 millions d'euros ,

--- Le petit train du Puy de Dôme pour 6 millions d’euros, qui coûtera 100 millions d’euros au total.

--- Le TGV ( 700 millions d’euros à payer pour l'Auvergne, sur un coût total de l'ordre de 10 Millards ) on en parle, on investit et…. peut-être, à ce prix, il ne verra jamais le jour.

Quant au budget Energie-Environnement, il diminue. Il se traîne à la vitesse de l’escargot, à ce train d’enfer, il faudra 300 ans pour que chaque habitation soit pourvue d’énergie renouvelable.

 

Yves Gueydon (Ex- Vert, Alterékolos, tête de liste de la liste unitaire sur le Puy de Dôme) n’a pas voté ce budget du PS que nous pouvons qualifier de libéral (tout pour les gros, presque rien pour le peuple). Le PCF, le Parti de Gauche , les Verts, l’ont voté. Dommage.

 

Mairie de Clermont-Fd. :


En colère, oui ils étaient en colère nos quatre élus du groupe A gauche 100%. Jeudi 17 décembre, le Conseil municipal de Clermont examinait la proposition de budget 2010 défendue par la majorité municipale (PS, PCF, Verts, Lutte Ouvrière…).

sdf faujour

 

INCROYABLE. Alain Bardot, adjoint de Serge Godard a déclaré :«Pour venir en aide aux entreprises les investissements augmentent de 8 millions d’euros par rapport à ceux de 2009 ». Par contre, l’aide aux personnes âgées, aux personnes et familles en grande difficulté, aux jeunes et aux étudiants pauvres…., assurée par le CCAS (aide sociale), augmente de ZERO euros, par rapport à 2009. C’est un budget libéral tout pour « les entreprises » rien pour le peuple.

 

UN SCANDALE. Comme Sarkozy, ils trouvent facilement 8 millions pour les entreprises et ils ne trouvent pas un centime pour aider les populations qui en ont le plus besoin. Ils augmentent les impôts locaux de 2%. Est-il juste de payer pour engraisser des entreprises qui pour la plupart n’en ont pas besoin ? Est-ce le rôle d’une Commune ? Par contre, au même moment, le service public municipal (frais de personnel) « progresse » de 1,7% c’est-à-dire régresse de 0,3%, l’inflation étant de 2%.

Comme un seul homme PS, PCF, Verts, LO ont voté ce budget digne du libéralisme. La droite, toujours à la recherche d’un mauvais coup, a voté contre expliquant qu’il n’y avait pas suffisamment d’économies faites sur le personnel.

 

Nos quatre élus A gauche 100%, Fatima Chennouf-Terrasse, Sandrine Clavières, Jean-Michel Duclos et Alain Laffont, soucieux du mandat que les électeurs clermontois leur ont donné, défendant des orientations vraiment à gauche, ont voté contre.

 

Clermont-Communauté
Une bonne nouvelle :  La taxe additionnelle ne verra pas le jour cette année !

 

Ensemble, population et élus A gauche 100% nous nous sommes mobilisés. Des centaines et des centaines de pétitions, une réunion publique rassemblant plus de 150 personnes à la Maison du peuple de Clermont…

La majorité du Conseil d’agglomération a renoncé à son projet de faire payer par la population ses erreurs politiques passées commises avec la Droite.

Une économie de 100 euros par foyer, c’est toujours ça de gagné.

Nous pouvons tous être fiers de ce succès.

 

Partager cet article

Repost 0
La gauche 100 % sociale et écologique - dans Régionales Auvergne - Alain Laffont
commenter cet article

commentaires

Info site web Législatives

site-alain.jpg

Recherche

Nos têtes de liste


C'est Alain Laffont, élu municipal NPA
à Clermont (à droite sur la photo)
qui conduira la liste unitaire rouge et verte.


gauche-100-sociale-ecologique-tetes-liste.jpg A ses côtés sur la photo (de gauche à droite) :
- Yves Gueydon, Alter Ekolo, tête de liste pour le Puy-de-Dôme
- Christine Chevalier, NPA, tête de liste pour la Haute-Loire
- Olivier Polfer, NPA, tête de liste pour le Cantal
- Gérard Gendre, Alter Ekolo, tête de liste pour l'Allier

fleche-rougePROFESSION DE FOI ET LISTES

Selection vidéos

Appel d'Olivier Besancenot à voter
pour les listes soutenues par le NPA




Les propositions de la Gauche 100% en meeting à Clermont le 11/02


Alain Laffont NPA, Yves Gueydon, AlterEkolo, Christine Chevalier NPA
Extraits du discours d'Olivier Besancenot

Pourquoi l'unité ne s'est pas faite ?


Déclarations de  André Chassaigne à France 3,
interviews de Yves Gueydon et Alain Laffont

Suppression du ministère de l'immigration
et de l'identité nationale !
Régularisation des sans-papiers !



Jeanne Moreau - Lettre à Hortefeux
MAP - Un air de Révolution

Notre programme

programme-gauche-100-sociale-et-ecologique.jpg

Vidéothèque

Contre la droite et Sarkozy !

retraite.jpgDes élus à vos cotés contre le PATRONAT,
la DROITE et SARKOZY !


Lutter contre le chômage :

• Pour l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices.
• Travailler moins pour travailler tous et toutes.
Pour la retraite à 60 ans maximum pour tous et toutes à taux plein avec 37, 5 annuités de cotisation !

Vivre dignement :
• Pour le SMIC à 1500 euros net.    
• Pour la réquisition des logements vides afin de répondre au besoin d’hébergements d’urgence.  
• Pour s’opposer aux « réformes » gouvernementales (suppression de la taxe professionnelle, bouclier fiscal…).
• Pour la sortie du nucléaire.