Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 15:04

 

thomas-vacheron_christine-chevalier.jpgDans le cadre des élections régionales Auvergne du 14 mars 2010, Christine Chevalier, NPA tête de liste de la Gauche 100% sociale et écologique en Haute-Loire et Thomas Vacheron, NPA 2ème de liste étaient les invités du 12/13h de radio FM 43.

 

 

Interview de Stéphane Reynier [33:41 mn]

Repost 0
La gauche 100 % sociale et écologique - dans Haute-Loire - Christine Chevalier
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 22:31

 

Texte de l'intervention de Christine CHEVALIER, NPA

Tête de liste de la Gauche 100% sociale et écologique en Haute-Loire lors du meeting à Clermont, le 11 février 2010.

 

Je suis militante associative et syndicale, ma conscience syndicale et politique peut paraître tardive puisqu’elle ne date que de quelques années mais vu le nombre de combats que nous avons mené, elle est copieuse.

Militante dans les collectifs de défense des services publics, ce sont les luttes pour les retraites de 2003 qui ont été l'élément déclencheur de ma prise de conscience. L’appel à voter « non » au référendum de 2005 sur la constitution européenne a été dans la continuité de mes combats et mes engagements syndicaux comme ceux aux coté des sans papiers mon moteur dans l’engagement. Sympathisante d'alternative libertaire, j'ai décidée de participer dès le début à la construction de ce nouvel outil qu'est le NPA.

Ce n'est pas pour parler de moi que j'ai accepté d'intervenir ce soir mais pour parler du projet écologique que nous proposons.

 

christine-chevalier-besancenot.jpgOlivier Besancenot, Christine Chevalier, Alain Laffont - Crédit photo : Cédric Morand

 

Pour nous, les questions sociales et écologiques ne peuvent être dissociées, parce qu'avec la crise à la fois sociale et écologique, ces 2 questions sont complètement liées.

 

Pour le NPA, et de plus en plus dans le mouvement ouvrier, on ne peut pas être anticapitaliste sans être écologiste : c'est ce système qui exploite les travailleurs en leur volant leur force de travail. C'est ce système qui détruit directement ou indirectement leur santé et l'environnement dans lequel ils vivent.

A l'inverse, et c'est aussi important dans la période ou certains voudraient repeindre le capitalisme en vert, on ne peut pas être écologiste sans être anticapitaliste ! Car c'est d'abord et avant tout ce système, par l'organisation de son mode de production qui détruit la planète et l'ensemble des écosystèmes.

Cette liste 100% sociale et écologique ne sépare pas l'écologie du social et c'est pour ça que j'ai accepté d'être tête de liste en Haute Loire.

La colère a grondé dans les campagnes ces derniers mois, les paysans quelle que soit leur production, sont pris à la gorge. Le plus grand plan social de l'histoire continue, ce sont des centaines de paysans dans la région qui disparaissent chaque année ! Nous apportons notre solidarité à leurs luttes qui sont aussi les nôtres.

 

Les paysans doivent vivre, pas survivre !

 

Notre programme apporte des pistes d'alternative pour que demain il y ait des paysans nombreux, vivant de leur travail, produisant une alimentation saine, dans une campagne vivante !

Nous proposons la construction d'un abattoir public régional labellisé « Montagne », pour que l'élevage de qualité soit valorisé. Mettre en place cet outil bénéficiera à tous :il permettra aux éleveurs d'écouler localement leur production, aux transformateurs d'avoir des lieux d'approvisionnements adaptés, et aux consommateurs de connaître l'origine et la manière dont ceci a été produit en limitant les intermédiaires donc avec des prix accessibles.

 

Nous voulons manger, pas « bouffer » !

 

Comme vient de le dire Yves, le Conseil Régional d'Auvergne a fait cadeau à Limagrain de 700 000 € pour le projet "Céréales Vallée", donnant ainsi son aval à la recherche sur les OGM. Comme pour se rattraper cette année, le Conseil Régional vient de saupoudrer 700 000 € à 2 000 paysans. Notre programme défend les paysans contre les « agri managers » et les marchands d'OGM. Malgré le moratoire sur les OGM, qui est une victoire arrachée par nos luttes, les procès continuent un peu partout en France, donc notre combat continue.

Alors que la région Auvergne devait être la première région de Bio de France elle se retrouve en milieu de tableau avec seulement 2% de sa production certifiée AB !

Ce n'est pas une agriculture avec des labels servant de vitrine que nous voulons, c'est une agriculture qui permette à tous une alimentation saine, une agriculture de proximité respectueuse des écosystèmes, des sols, et des paysans qui les cultivent.

Nous voulons développer toutes les alternatives qui ont germées ces dernières années tel que les coopératives et les AMAP. L'effort de la région ne doit pas être la simple fourniture de quelques repas bio par an dans les lycées, comme cela s'est fait cette année. Le Conseil régional doit être le moteur d'un vrai développement de l'agriculture paysanne de proximité et nous utiliserons, entre autre le levier que sont les cantines scolaires pour réellement la développer !

Unir le social et l’écologique, c’est se battre pour que chacune et chacun ait un toit. Cela implique que la Région participe à un grand plan de réhabilitation et de construction de logements sociaux bien isolés thermiquement.

 

Conjuguer le social et l’écologique, c’est aussi militer pour le développement des transports collectifs.

 

Faciliter les déplacements et désencombrer les routes, c’est nécessaire et c’est urgent.

Les lignes doivent être rénovées afin d’accroître la vitesse des trains, et améliorer le confort des voyageurs. Pour cela, il faut en finir avec le désengagement financier de l’Etat qui se décharge de plus en plus sur la Région.

Il faut développer le transport ferroviaire de FRET afin de limiter les déplacements inutiles et polluants des camions sur les routes. C’est un des moyens pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Les trains de voyageurs et de marchandises ne doivent pas être confiés au privé, ce serait faire courir des risques en matière de sécurité, comme l’a si bien démontré le fiasco de la privatisation des chemins de fer anglais.

Allier le social et l’écologique, c’est aussi revendiquer qu’une des premières mesures d’urgence des futurs élus sera d’accorder la gratuité des transports régionaux à toutes celles et tous ceux qui touchent moins de 1000 euros par mois : les jeunes, les retraités, les chômeurs et précaires. Toutes et tous doivent pouvoir se déplacer, sans être obligés d’utiliser une voiture individuelle.

La gratuité des transports, c’est une mesure autrement plus efficace pour diminuer la pollution que cette injuste taxe carbone que cherche à nous imposer le gouvernement et que nous refusons catégoriquement.

C’est avec ce type de fausse solution que Sarkozy essaie de se faire passer pour le « champion de l’écologie ».

Cela ne trompe personne : en réalité, c’est surtout un partisan acharné du nucléaire et du marché des droits à polluer pour les capitalistes ! Il est l'heure de sortir de l'ère du nucléaire ! Et ce n'est pas pour nous une posture, en Auvergne aussi, les dégâts du nucléaires sont présents, puisque l'ancien site minier de Saint-Pierre du Cantal, renfermerait plus de 600 000 tonnes de déchets radioactifs enfouis par AREVA.

 

J'ai été un peu longue, pour conclure : Notre liste unitaire 100% sociale et écologique, est la seule qui annonce la couleur. Notre liste unitaire est la seule qui s'oppose fermement au pseudo- grenelle de l'environnement de Sarkozy. C’est la seule qui propose une réelle alternative face aux roses plus ou moins pâles et aux verts plus ou moins clairs !

 

Notre liste unitaire annonce la couleur, nous vous proposons de mener tous ensemble ces combats !

Repost 0
La gauche 100 % sociale et écologique - dans Haute-Loire - Christine Chevalier
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 21:21

 

logo MontagneRégionales - En lice avec les Alter ekolo et des Objecteurs de croissance
Le NPA se dit "prêt à ne rien lâcher"

 

Le NPA veut incarner « la Gauche 100% sociale et écologique" lors du scrutin de mars prochain.

 

Mercredi soir, Alain Laffont et Yves Gueydon, qui conduiront la liste du NPA, des Alter Ekolo et des Objecteurs de croissance aux élections régionales avaient fait le déplacement au Puy pour dévoiler la partie altiligérienne de leur liste. « Nous voulons être solidaires pour contrer la politique du gouvernement qui fait du mal dans de nombreux domaines, en particulier celui des services publics » insiste Christine Chevalier qui conduira cette liste au niveau départemental.

 

Candidats-haute-loire-gauche-100-sociale-ecologique.jpg

Crédit Photo : Claude E.

 

De son côté, Alain Laffont ne cache pas ses regrets de ne pas être parvenu à un accord avec le Front de Gauche et le parti communiste pour une liste commune qui aurait incarné la gauche du PS : « les communistes semblent nous avoir fermé la porte. Mais nous gardons espoir de trouver un accord pour un programme de rupture avec la gestion passée et le libéralisme. Nous ne lâcherons rien. » « La seule liste indépendante et unitaire pour combattre la politique de Sarkozy et du patronat mais aussi les Verts clairs et les Roses Pâles, c’est la nôtre ! » ajoute Thomas Vacheron.

 

Les responsables du NPA ont déjà des mesures phares en cas d’arrivée aux affaires : la gratuité des transports publics « pour ceux qui gagnent moins de 1.000 euros par mois dans un premier temps » s’attaquer aux gaspillages et « notamment désengager la Région sur le projet du petit train sur le Puy de Dôme » ; promouvoir une agriculture de qualité et respectueuse de l’environnement ; etc …

 

« Nous ne souhaitons pas la politique du pire. Au second tour , il faudra surtout infliger une défaite magistrale à la droite. Nous préconisons donc une fusion des listes de gauche »

 

Les Altiligériens de la liste :

1. Christine Chevalier (Langeac, 57 ans - enseignante et militante associative), 2. Thomas Vacheron (Coubon, 29 ans -en formation agricole, militant associatif et syndical), 3. Françoise Gauthier Willems (Le Puy, 59 ans - conseillère municipale d'opposition à Laurent Wauquiez, militante associative), 4. Daniel Ramond (Sainte-Florine, 55 ans - salarié de l'automobile), 5. Marie-Claude Roulleau (Grenier-Mongon, 49 ans - ouvrière agricole, militante syndicale) 6. André Pélissier (Brives-Charensac, 63 ans - retraité du textile, militant associatif), 7. Mireille Wojcik (Yssingeaux, 60 ans - agent terrritorial). 8. Romain Gentner (Brivadois, Frugières-Le-Pin, 22 ans - étudiant ), 9. Michelle Outemmin (Le Puy, 65 ans - retraitée, militante associatif). 10. Luc Jouve (Le Puy, 49 ans - assistant social et syndicaliste).

 

Article paru dans La Montagne

Edition du 22 janvier 2010

 

Repost 0
La gauche 100 % sociale et écologique - dans Haute-Loire - Christine Chevalier
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:20

VirginRadio-logo.png

Régionales : La gauche 100% sociale et écologique part en campagne ...

 

La liste ' NPA Auvergne, Alter Ekolo Auvergne, Les Objecteurs de Croissance ' constituée pour les prochaines élections régionales a été présentée mercredi soir lors d'une conférence de presse au Puy-en-Velay. C'est Alain Laffont, conseiller municipal à Clermont-Ferrand qui sera tête de liste régionale, et Christine Chevalier dans le département de la Haute-Loire. Pour eux, il s'agit de défendre les couleurs d'une gauche 100% sociale et écologique, qui empêche la droite de reconquérir la région.

 

christine-chevalier-tete-liste-gauche-100-sociale-ecologiqu.jpgChristine Chevalier veut défendre les services publics, la gratuité des transports publics en dessous d'un certain revenu, la possibilité d'empêcher l'attribution de subventions aux entreprises privées qui réalisent des bénéfices, comme celà a été le cas avec Limagrain dernièrement, elle estime qu'il faudrait soutenir au contraire les petites entreprises qui favorisent, par exemple le bio, ou les agriculteurs qui souhaitent s'installer. Résolument unitaires et anticapitalistes, les candidats qui défendent la liste ' NPA Auvergne, Alter Ekolo Auvergne, Les Objecteurs de Croissance ' se disent radicalement écologistes et antiproductivistes, ils souhaitent rassembler une gauche qui reste fidèle à ses engagements et ses valeurs.

 

 

Interview radio de Christine Chevalier par José Giat - 1:00 mn

Repost 0
La gauche 100 % sociale et écologique - dans Haute-Loire - Christine Chevalier
commenter cet article

Info site web Législatives

site-alain.jpg

Recherche

Nos têtes de liste


C'est Alain Laffont, élu municipal NPA
à Clermont (à droite sur la photo)
qui conduira la liste unitaire rouge et verte.


gauche-100-sociale-ecologique-tetes-liste.jpg A ses côtés sur la photo (de gauche à droite) :
- Yves Gueydon, Alter Ekolo, tête de liste pour le Puy-de-Dôme
- Christine Chevalier, NPA, tête de liste pour la Haute-Loire
- Olivier Polfer, NPA, tête de liste pour le Cantal
- Gérard Gendre, Alter Ekolo, tête de liste pour l'Allier

fleche-rougePROFESSION DE FOI ET LISTES

Selection vidéos

Appel d'Olivier Besancenot à voter
pour les listes soutenues par le NPA




Les propositions de la Gauche 100% en meeting à Clermont le 11/02


Alain Laffont NPA, Yves Gueydon, AlterEkolo, Christine Chevalier NPA
Extraits du discours d'Olivier Besancenot

Pourquoi l'unité ne s'est pas faite ?


Déclarations de  André Chassaigne à France 3,
interviews de Yves Gueydon et Alain Laffont

Suppression du ministère de l'immigration
et de l'identité nationale !
Régularisation des sans-papiers !



Jeanne Moreau - Lettre à Hortefeux
MAP - Un air de Révolution

Notre programme

programme-gauche-100-sociale-et-ecologique.jpg

Vidéothèque

Contre la droite et Sarkozy !

retraite.jpgDes élus à vos cotés contre le PATRONAT,
la DROITE et SARKOZY !


Lutter contre le chômage :

• Pour l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices.
• Travailler moins pour travailler tous et toutes.
Pour la retraite à 60 ans maximum pour tous et toutes à taux plein avec 37, 5 annuités de cotisation !

Vivre dignement :
• Pour le SMIC à 1500 euros net.    
• Pour la réquisition des logements vides afin de répondre au besoin d’hébergements d’urgence.  
• Pour s’opposer aux « réformes » gouvernementales (suppression de la taxe professionnelle, bouclier fiscal…).
• Pour la sortie du nucléaire.